Voeux du Président

Au revoir 2015 !! Vive 2016 !!!

L’an passé fut difficile. On a beaucoup entendu parler de 2 fléaux : le cancer et le terrorisme.

J’ai vu effectivement le cancer se répandre autour de moi. C’était effarant, effrayant. C’est la maladie de civilisation, qui frappe les sociétés modernes. Heureusement, le fait qu’il soit bien pris en charge dans les sociétés occidentales, permet d’accroître l’espérance de vie des personnes touchées.
Ce qui est loin d’être le cas dans notre pays où, la moindre affection devient une question de vie ou de mort pour la majorité des camerounais.

Pour ce qui est du terrorisme, nous sortons de 2015 abasourdis par ce qui nous arrive. Les Kouachi et Coulibaly ici, Boko Haram chez nous, sèment la mort de vieux, de jeunes, de femmes, d’enfants innocents…tout ceci, Pourquoi ?

Mes chers frères et sœurs, essayons de tourner la page. Voici 2016. Je vous souhaite bien sûr une année 2016 pleine de bonnes choses, surtout une bonne santé qui conditionne souvent le reste.

Mais si pour une mutation qui va déclencher un cancer on n’y peut pas souvent grand chose, pour le reste, chers membres, bon ba mbaa, bon ba sawa, bon ba Kamerun, réveillons-nous. Je nous exhorte à nous retrousser les manches pour faire de 2016 une année meilleure.

Souvent, à force de travail, on peut forcer le destin. Pour cette année, Je dirai : «aide-toi toi-même et le ciel t’aidera ».
Mba i bisu !

Le Président de L’A.E.R.C.B.B de France

MBONGUE Patricia

Fille de Bruno TOUTOU EYOUM : de Père Martin EYOUM de LOG DIYEN à NGOMA - NYALLA (NDOKOTI) du foyer de BONABENJONGUI et de Mère Mara DINA KOFFI de BONABEYIKE BONABWANJA du canton AKWA. Et de Patience EBOKOLO MOUTOME : de Père Jean Edestein MOUTOME YOYO de BONANGANG AKWA NORD et Isabelle EBENYE MOUKOKO de BONEYINDO à BANASSAMA DOOH.

Vous aimerez peut être aussi...