Vœux du Président !

L’année 2016 s’en va avec son lot d’évènements heureux et malheureux parmi lesquels  certains nous ont touchés particulièrement.

Dans la sphère privée nous pensons à la Veuve Béyissa qui nous a quittés au mois de mars, à Mr Charles parti en novembre laissant chacun un grand vide dans sa famille.

Dans la sphère publique personne ne peut oublier le fauchage horrible d’individus innocents le 14 juillet sur la promenade des anglais à Nice ou l’hécatombe du déraillement du train Yaoundé-Douala à Eséka.

Pour les personnes chères qui s’en vont après avoir lutté courageusement contre la maladie, nous ne pouvons pas grand-chose. C’est le destin de tout être vivant. Il nous reste le souvenir des moments heureux passés avec eux.

Par contre, face à l’hécatombe d’Eséka qui nous enlève brutalement et pêle-mêle des bébés, des jeunes, des adultes dans la force de l’âge, des vieux,  on a le droit d’être furieux et de demander des comptes car même dans un pays comme le Cameroun avec les ressources dont il dispose, on devrait avoir des lignes de chemins de fer en bien meilleur état. Aussi je pense que nous aurions pu soutenir la marche patriotique des camerounais de France, porte d’Auteuil-Trocadéro du 12 novembre dernier, en solidarité avec les victimes.

Bonne année 2017 à tous les membres et nos familles, à nos amis, aux cantons Bassa et Bakoko et à tous au Pays.

Que  2017 nous donne la force de poursuivre dans la sérénité et de développer des actions traduisant concrètement notre esprit de Solidarité.

Le Président,  A. JOKY

MBONGUE Patricia

Fille de Bruno TOUTOU EYOUM : de Père Martin EYOUM de LOG DIYEN à NGOMA - NYALLA (NDOKOTI) du foyer de BONABENJONGUI et de Mère Mara DINA KOFFI de BONABEYIKE BONABWANJA du canton AKWA. Et de Patience EBOKOLO MOUTOME : de Père Jean Edestein MOUTOME YOYO de BONANGANG AKWA NORD et Isabelle EBENYE MOUKOKO de BONEYINDO à BANASSAMA DOOH.

Vous aimerez peut être aussi...