L’association des ressortissants des cantons Bassa Bakoko de France en deuil

Salomon-NJOH-TIMBA

Salomon-NJOH-TIMBA

Son président fondateur a tiré sa dernière révérence. Monsieur Salomon NJOH TIMBA, fils d’André NJOH et Rebecca SINGUI s’est éteint le 22 novembre 2015 à Paris.

Au début des années 80, à l’heure où les associations Camerounaises se comptaient sur les doigts d’une seule main, ou les technologies de l’information et de la communication n’existaient pas, il eut l’idée de réunir régulièrement ses frères et sœurs des cantons Bassa Bakoko vivants à Paris. Au départ, l’objectif de ces rencontres était de créer et renforcer les liens de fraternité entre des enfants originaires du même canton.

Quelques années plus tard l’association d’entraide des ressortissants des cantons Bassa Bakoko voyait le jour.

En sa compagnie, nous avons partagé tant de moments de joies, de projets et d’espoirs.

Aujourd’hui, comme un mur, la mort nous sépare de lui. Dans nos mémoires, il restera de lui l’image qu’il nous a toujours donné. Celle d’un grand frère, d’un père, d’un grand père affectueux, celle d’un homme discret et rigoureux.

Comme une belle plante, tu as donné une fleure qui rayonne aujourd’hui. A nous maintenant de lui apporter tous les ingrédients afin qu’elle illumine longtemps nos  cœurs.

“Plus nous aurons donné de sens à notre vie, moins nous éprouverons de regrets à l’instant de la mort” Dalaï Lama.

Paix à ton âme